FERMETURE
les 24 et 31 décembre à 16h30.

Il y a 150 ans, première ouverture du musée au public

2 juin 2017  > 20 novembre 2017 Exposition

Découvrez plusieurs installations le long du circuit de visite permettant de se replonger dans l’atmosphère du musée qu’était le château de Pierrefonds, il y a plus de 150 ans. 

  

Exposition de photos et dessins du château en 1867, réalisée en partenariat avec la Médiathèque de l’architecture et du patrimoine.

Une ruine romantique à la mode

En 1813, les vestiges du château de Pierrefonds sont achetés par Napoléon 1er pour être réunis au domaine de la Couronne. Entre 1824 et 1827, Achille Marrier de Bois d’Hyver, conservateur des bois et chasses de Compiègne, est le premier à aménager le site avec la création d’un chemin d’accès carrossable et des plantations d’arbres. En 1832, le roi Louis-Philippe donne au château un banquet champêtre pour le mariage de sa fille avec Léopold 1er, roi des Belges. Il fait construire à cette occasion un escalier et un belvédère dans les restes du donjon. La « ruine romantique » de Pierrefonds, vantée par les brochures touristiques, devient un lieu d’excursion à la mode. La fréquentation des promeneurs augmente encore avec l’arrivée du chemin de fer à Compiègne en 1847 et l’ouverture d’un établissement thermal à Pierrefonds l’année suivante. En 1858, la décision de Napoléon III d’entreprendre des travaux de restauration entraîne la fermeture du site au public.

La réouverture de 1867

Neuf ans plus tard, l’avancée du chantier permet la réouverture du château métamorphosé. Le 1er juin 1867, le public est autorisé deux jours par semaine, le jeudi et le dimanche entre midi et quatre heures, à visiter l’aile nord-ouest nouvellement achevée où a été installé, dans la spectaculaire salle des Preuses, le musée de la collection impériale d’armes anciennes. Le donjon, dont la rénovation est achevée, mais qui est réservé aux appartements impériaux, reste en dehors du circuit de visite.

Un chantier « médiatisé »

L’ouverture du château, bien qu’encore en chantier, s’inscrit dans la politique de prestige du Second Empire qui, en cette année 1867, connaît son apogée avec l’Exposition universelle de Paris. Articles de presse et publications illustrées diffusent l’image du nouveau château impérial. Napoléon III qui accueille de nombreux souverains à Compiègne, est fier de guider lui-même ses hôtes les plus prestigieux à Pierrefonds. Le 24 juillet 1867, accompagné de l’architecte Viollet-le-Duc, l’Empereur y emmène Louis 1er, roi du Portugal et  Louis II, roi de Bavière. Ce dernier, inspiré par l’architecture de Pierrefonds, décide, l’année suivante,  la construction du château de Neuschwanstein sur les restes de deux forteresses médiévales jumelles. 

Mise en valeur des collections

À l’occasion de cet anniversaire, une installation présente les différentes collections du château liées à cette période : rideaux, coussins, supports d’armures…

La salle des Preuses et de la salle des armes ont été spécialement aménagées pour replonger les visiteurs dans l’atmosphère du château en 1867, alors musée où s’exposait la fameuse collection d’armes et d’armures de Napoléon III. 

Mobilier de scénographie - Projet pédagogique

Les élèves du lycée d’ameublement de Saint Quentin présenteront leur projet pédagogique pour le château de Pierrefonds : la conception et la fabrication d’éléments de scénographie originaux crée sur mesure pour le monument. 
  

Informations pratiques

Château de Pierrefonds
Rue Viollet-Le-Duc
60350 Pierrefonds
03.44.42.72.72